Chaire Mers, Maritimités et Maritimisations du Monde (4M)

01.12.23

L’intérêt porté aux espaces maritimes – du littoral à la haute mer, des mers froides aux mers chaudes - est variable en fonction du rapport que les sociétés entretiennent avec la mer et des visions et stratégies qu’elles y développent.Les mers du globe sont devenues des théâtres de conflictualités, d’expression des rivalités de puissance mais aussi de partenariats innovants, tant publics que privés, dans un contexte de changement climatique, de multiplication des activités en mer mais aussi de changements de regards sur ces espaces maritimes. Pour comprendre ces enjeux, Sciences Po Rennes a décidé d’héberger une chaire partenariale développant une vision internationale des mers et des océans, en proposant une étude spatiale, identitaire, culturelle et stratégique de ces espaces.La compréhension fine des espaces maritimes nécessite une approche pluridisciplinaire qu’offre par essence une institution comme Sciences Po Rennes. Premier Sciences Po à se positionner sur les questions maritimes de manière globale pour penser l’action publique en mer, Sciences Po Rennes entend porter une chaire qui se distingue des approches littorales ou de planification spatiale pour prendre le large et proposer une « marinisation » de l’action publique.

Brest

70,8% de mer sur la planète.

Le phénomène que l’on nomme « maritimisation du monde » renvoie à la « prise de conscience politique et sociétale de l'importance – économique, écologique, militaire et diplomatique - des espaces maritimes dans la mondialisation »

Un projet adossé à une formation d’excellence pour un croisement des regards

Sciences Po Rennes a ouvert en septembre 2022 le premier parcours du réseau Sciences Po dédié à la question des océans et de leur impact sur les enjeux territoriaux. Dirigé par Gwenaël Leblong-Masclet à Brest, ce parcours, composé d’un master 2 « Gouvernance des métropoles, affaires publiques et maritimité » et d’une sensibilisation en master 1, bénéficiera des recherches de la chaire tout en participant à ses travaux.

Brest

Un projet inclusif et évolutif : lieu d’échanges et de rencontres

Dans une perspective de recherche-action/formation, la Chaire se présente comme un projet de temps long (3 à 5 ans renouvelables), co-construit entre acteurs académiques, industriels, associatifs et institutionnels.

La Chaire offrira une approche transversale et inclusive du sujet maritime, proposant  une relation privilégiée entre des chercheur-e-s, Sciences Po Rennes et des partenaires privés et publics autour d’une thématique innovante, via une recherche d’excellence.

En s’adaptant aux évolutions du sujet et à ses partenaires, la Chaire, espace d’hybridation et de réflexion collective, entend proposer des réflexions responsables pour faire face aux nouveaux défis de la planète MER.

Titulaire de la chaire et porteuse du projet : Dr Virginie SALIOU

Ancienne de Sciences Po Rennes où elle a réalisé sa thèse « Gouverner la mer », Virginie Saliou dispose d’une expertise reconnue sur les questions maritimes, du littoral au grand large. Depuis 2006, Mme Virginie SALIOU a associé des fonctions d’enseignement et de recherche à une expérience de conseiller stratégique auprès de différent-e-s ministères ou institutions tant nationales, qu’européennes ou internationales. Depuis 2019, elle enseigne les enjeux maritimes à l’Ecole navale, mais aussi à l’ENSTA et à Sciences Po Rennes. Elle s’est engagée auprès de l’IRSEM en tant que chercheur sécurité et sûreté maritimes. Pour son investissement dans l’établissement du MDAT-GoG et du MICA Centre à Brest (2016) portant assistance aux gens de mer en cas d’attaque de piraterie, elle a été décorée de l’ordre du mérite maritime.

TROIS objectifs :

1. une recherche de haut niveau sur les enjeux maritimes internationaux

2. une formation croisée sur des thématiques maritimes

3. une sensibilisation à ces enjeux auprès d’un large public (médiation scientifique, science avec et pour la société)

TROIS axes de recherche :

Axe 1 : l’approche mer-ritoriale : connaître les mers du globe

Axe 2 : l’approche identitaire et politique : appréhender les maritimités dans le monde

Axe 3 : l’approche stratégique : analyser les processus de maritimisation

TROIS modalités de partenariat :

1. Mécénat : engagement financier pour 3 ans minimum, préférentiellement 5 ans, renouvelables, ouvrant droit à réduction d’impôts pour le financeur.

2. Soutien financier par projet : soutien complémentaire par projet dédié, élaboré conjointement (financement d’un stage, d’un post-doc, d’une conférence spécifique...)

3. Soutien par homme/temps (partenaires institutionnels): participation au projet de recherche d’agent des institutions sous des formes adaptées (réserve, autre).

UNE gouvernance pragmatique et participative

1. Un bureau de la Chaire pour un suivi trimestriel

2. Un comité d’orientation de la Chaire pour une co-production annuelle des programmes de travail

3. Un comité de personnalités scientifiques et expertes pour veiller à la pertinence et l’indépendance des travaux